Quelles solutions pour résoudre la dermite estivale ?



Trouble atteignant le cheval, la dermite estivale serait due à la présence de certains insectes. Cette maladie sévit toute l’année, mais la vigilance doit être doublée en hiver. Voici quelques solutions pour venir à bout de cette affection cutanée.

Comprendre les causes de la dermite estivale

Plusieurs avis sont émis en ce qui concerne la cause profonde de la dermite estivale. Selon la vision des ostéopathes, elle serait due à une chute ou un trouble moteur mal soigné. Ainsi, l’animal devient un peu plus sensible aux agressions d’insectes. Les dysfonctions au niveau de la musculature et du squelette du cheval entraineraient d’autres troubles. Certains concernent les viscères tandis que d’autres se manifestent sur la peau. Cette dernière devient moins résistante. En gros, il faut trouver et soigner d’éventuels troubles moteurs sous-jacents pour venir à bout de la dermatite.

Un traitement alternatif contre la maladie

Un certain nombre de traitements alternatifs existent. Le Shiatsu en fait partie. Selon cette discipline, la dermatite estivale vient d’un déséquilibre interne. Un dysfonctionnement entre le couple poumon-gros intestin serait alors à l’origine de ce problème cutané. Cela dit, les insectes sont toujours à intégrer à l’équation. Leur présence révèle juste la faiblesse d’un cheval dû à un déséquilibre assez profond. La pratique du Shiatsu est en effet une des meilleures solutions à ce problème énoncé.

Renforcer le système immunitaire de l’animal

La dermatite estivale du cheval peut être évitée en consolidant le système immunitaire de l’animal. Parmi les options possibles, il y a le renforcement de la flore intestinale. En effet, une grande partie de la défense de l’organisme des mammifères est localisée dans les entrailles. L’ajout de probiotiques dans l’alimentation de l’animal pourra alors être envisagé pour le rendre plus résistant. Les compléments alimentaires sont également à prévoir, surtout pendant l’hiver, une saison pendant laquelle les chevaux souffrent du froid.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *