Conseils pour bien éduquer un chien adopté à la SPA



Adopter un chien chez un éleveur professionnel est une bonne idée. Mais prendre un chien à la SPA, c’est aussi faire une bonne action. En effet, cet organisme s’occupe tout particulièrement des chiens à problème qui nécessitent une éducation et une attention spécifique. Si vous voulez adopter un chien à la SPA, voici ce qu’il faut connaître pour l’éduquer.

Pourquoi bien éduquer un chien adopté à la SPA ?

Lorsqu’un chien ou un chiot provient d’un élevage spécialisé, vous avez l’assurance que l’animal est dressé depuis son plus jeune âge. De plus, ce sont les parents du chiot qui participent à l’éducation étant donné que les chiens dans les élevages sont de pures races entourées par les deux parents, sauf en cas de saillie de la femelle avec un mâle d’un autre éleveur. À la SPA, le chien est souvent livré à lui-même avant son intégration au sein de l’organisme. Il est possible que ce soit un chien adulte qui n’a pas été dressé. De ce fait, il est plus que probable qu’il s’est forgé un caractère qui lui est propre et qui peut être difficile à changer. Le chien peut aussi être un chien errant récupéré par la SPA, ou un chien fugueur qui est non réclamé par son maître. De ce fait, les chiens à la SPA peuvent être plus agressifs. Avec le temps, ces chiens développent de la peur et de la méfiance envers les humains étant donné qu’ils n’ont pas été en contact avec une vraie famille depuis plus ou moins longtemps.

Première étape de l’éducation, un bon accueil

L’éducation d’un chien adopté à la SPA commence dès son accueil dans son nouveau foyer. En effet, le chien peut montrer de la peur et de défiance, car il est totalement dépaysé. Les nouveaux maîtres ne doivent dans ce cas rien brusquer. Il est important de se montrer compréhensif et attentif face à son attitude et son comportement. Durant les premiers jours, évitez d’être trop strict. Toutefois, montrez-vous ferme si votre chien fait des choses qui sont interdites comme de mordiller vos pantoufles, faire pipi sur le canapé, mordre, agresser des invités, etc. Faites le tour de la maison avec lui et présentez-lui sa nouvelle demeure. Il faut également prendre le temps d’habituer le chiot à vivre dans sa cage. Cette approche va lui permettre de s’intégrer progressivement et de s’imprégner à la fois de sa nouvelle demeure et de ses nouveaux maîtres. Le chien se sentira à l’aise de manière progressive et sera plus à l’écoute de ses maîtres. Il sera alors plus facile de le dresser.

Les bases qu’il faut lui apprendre

Une fois qu’il se sent en confiance et plus à l’écoute, vous pouvez proposer des apprentissages plus précis pour avoir un chien bien éduqué. Si c’est la première fois que vous avez un chien, l’aide d’un comportementaliste animalier peut être utile. Mais on peut aussi l’équiper de collier de dressage. Toutefois, il faut l’utiliser avec précaution pour éviter qu’il ne fasse mal au chien. Il est à rappeler qu’un chien peut avoir du mal à interpréter et à comprendre certains gestes que vous lui demandez de réaliser. Inutile de le forcer en le réprimandant jusqu’à lui faire mal avec le collier de dressage. Changez de technique et de commande en commençant par des demandes simples. Ensuite, veillez à ce que l’envoi de vibration sur le collier soit cohérent. Le chien doit comprendre que l’activation du collier de dressage est liée à un apprentissage en particulier et non, effectuée de manière aléatoire et sans raison apparente.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *